Le chemin de Bénédicte

Sortie en août 2021 du second ouvrage de Claudia Rizet-Blancher.

Médium de naissance, l’auteure aime à dire que la médiumnité est dans son ADN. Entre 2014 et 2019, son guide, qu’elle prénomme aujourd’hui Bénédicte, lui dicte des textes qui deviendront au fil du temps un véritable guide spirituel, une éthique de vie et la mèneront sur son chemin de vie.

En livrant aujourd’hui les textes les plus importants, elle accepte de dévoiler notamment à sa famille cette part d’elle-même.

Extrait :

L’année des 6 ans de Loulou, autiste asperger, je décidais de rentrer en Australie avec lui pour me consacrer exclusivement à son accompagnement si particulier. Un soir priant de toute mon âme, ne sachant quelle décision prendre face à un choix particulier, ma guide bien-aimée m’apparut et m’aida à la prendre.

Quelques temps après, naissait les Carnets de Claudia et je prenais conscience que je faisais de l’écriture automatique. Ce fut alors 5 années d’échange quotidien et intense qui me guidèrent merveilleusement sur mon chemin. 5 années d’échange écrits que je choisis aujourd’hui de partager avec vous. Depuis, le dialogue n’a jamais été rompu malgré de nombreuses épreuves et il se fait aujourd’hui différemment.

En fait, ma médiumnité était innée et je ne le savais pas tant cela me semblait naturel. Je l’avais ensuite refusée pendant des années, n’y croyant pas malgré les nombreuses expériences vécues et peut-être parce que mon entourage se moquait de moi. Pourtant, cela faisait, fait partie de ma vie puisqu’une de mes arrière-grands-mères était une médium reconnue et qu’elle avait annoncé à ma mère, alors enfant, qu’elle donnerait son don à sa descendance ; de plus d’origine Kanak, la spiritualité est un des fondamentaux de la culture Kanak et le monde des esprits fait partie intégrante de la vie quotidienne et de l’organisation de la société Kanak. La médiumnité est donc dans mon ADN.

Le chemin choisit me paraît parfois long et chaotique mais il est le mien et je le chéris. Il fut plein de doutes, d’embûches, d’incompréhensions ce qui m’a valu de développer une vertu que je n’avais pas forcément : l’humilité.

C’est le chemin que j’ai parcouru avec Bénédicte.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑